MIOS, ET SON ÉNORME LOTISSEMENT( lettres a Monsieur le Maire)

l’ASSOCIATION LES AMIS DES PUITS

A LE DEVOIR

de prévenir et d’informer

il semble que les maisons du  lotissement  (à coté de Leclerc)  reposent  sur une plaque « énorme » d’argile,  elle ferait entre 20/30 m

je met en garde les personnes qui feraient des forages « hasardeux  » en dessous de cette plaque d’argile , (a savoir que les forages au delà de 10 m sont soumis a autorisation)

renseignez vous auprès de  votre foreur si il a bien demandé et obtenus les autorisations .

je vous conseille fortement de lire ces liens,

https://www.var.fr/environnement/preservation-des-milieux-aquatiques-amelioration-de-la-gestion-en-eau/forages-prives

et

http://www.paca.developpement-durable.gouv.fr/les-forages-r509.html

prenez au sérieux ces avertissements amicaux , les conséquence risquent d’êtres désastreuses pour le sou-sol ,   sans compter le  tribunal,  et les amendes qui sont conséquentes dans ce genre d’infraction. la Police de l’eau, n’est pas une Police qui « rigole » ,elle protège l’eau qui est un bien de la nation, lisez mon site  http://www.amis-des-puits.fr.

ci-joint les lettres au Maire

 

 

Monsieur le MAIRE  

je vous écris dans le même état d’esprit que certain jettent une bouteille a la mer, c’est un peu sans espoir , mais bon! je l’aurais fait en conscience .vous êtes un des rares maire du Bassin , que je ne connaissent pas du tout , natif du pays (d’Ares exactement) je vous livre un refrain que vous avez souvent entendu j’imagine…. j’ai vu dramatiquement et littéralement sous mes yeux pourrir le bassin d’Arcachon (qui est actuellement définitivement mort) dégrader la région, la foret dévastée, les fossés combler, les nappes phréatique dévastée par les forages hasardeux, je me doute hélas que vous connaissez cette mauvaise litanie, mais on imagine mal l’impact que cela peut faire sur des personnes de mon age (très prés de 80 ans) qui a connu cette région presque dans ces origines ,( j’eus en son temps même des parcs sur le bassin)

je suis puisatier de cœur (4,000 puits a 98% a l’eau potable) mais pas foreur (les gens ne font aucune sorte de différence entre foreurs et puisatiers) alors que c’est le jour et la nuit. (Je suis resté complètement par hasard le dernier puisatier traditionnel du bassin)

il vous faut savoir Monsieur le Maire que sous vos pieds passent les meilleurs nappes phréatiques de France.(celles des Pyrénées)

comme je ne vous connais pas du tout, je ne connais donc aucune de vos réactions et encore moins aucunes de vos pensées, ils y a des maires sains, et des magouilleurs,qui ne pensent qu’a leurs profits .(j’en connais quelques uns) je veux bien croire que vous êtes un Maire soucieux de la gestion de la commune , comme un bon père attentif. (suivant la vielle formule consacrée «gérer en bon père de famille »)

Ma lettre est en fait une lettre de désespérance qui s’adresse au premier magistrat de la commune, vous avez librement choisi d’êtres Maire, lourde tâche! , je connais «plein» de Maires qui sont de bonnes personnes mais qui dans la vie actuelle sont hélas «dépassés», car la gestion dune commune devient de plus en plus impossible, c’est peut êtres devenu votre cas, allez savoir!, mon rôle, et surtout mon devoir associatif est de vous informer (un Maire averti en … etc etc ) dans votre commune vous allez avoir d’ici peu une catastrophe écologique, allons bon!, une de plus, allez vous penser, et laquelle que je ne savais pas? Eh bien celle du lotissement qui est a coté du Leclerc, ah bon, et que si passe t’ il de si grave? Pour agir et réagir efficacement il vous faut connaître les tenants et aboutissants du ou des problèmes, avertir c’est mon devoir, que se passe t’ il? Eh bien dans ce lotissement ils commencent a faire des forages (comme des malades) et de plus de trente mètres ,ben oui! pourquoi me direz vous a cette profondeur? A cause de l’argile, qui est très épaisse dans cette «région» , alors dans la tête des gens aux idées reçues, comme la légende dis qu’il y a de l’eau partout (ce qui est faux) eh bien ils font des forages n’importe comment, et n’importe ou ,avec n’importe qui,comme des foreurs clandestins, des foreurs occasionnels, et même des pro qui font des forages dit hasardeux , aucune règles n’est respectées , (ou très peux… et encore je doute ) les conséquences sont multiples et peu visible sur le moment .

400 maisons vont êtres implantées , donc en gros 400 forages , pardonnez moi mais je si je vais être un peu technique, les trous passent encore ,(quoique ça va devenir un gruyère) mais le pompage, va êtres fatalement catastrophique, pourquoi? Dans le sol il passe deux sorte d’eau, les veines dynamiques qui sont des passages connus et actifs qui «charrient» des eaux saines (venant des Pyrénées) qui sont les eaux vives dont tous les puisatiers de la région Bassin faisait les puits des maisons des gens d’ici , et entre ces passages il y a des eaux dites stagnantes(eaux qui se déplacent très lentement par capillarité vers la bassin ) , je ne suis pas un scientifique, mais 60 ans d’expérience ce n’est pas rien, alors que va t’ il arriver , d’après moi?

Explication!

Quand tous les «malades des 400 maisons) vont pomper tous en cœur, ils vont créer un gigantesque rabattement artificiel de nappes. moins, et plus d’eau sous le sol, et l’équilibre est rompu, cela va doucement assécher l’argile, qui va se tasser, et se rétracter,et se contracter , provoquant «inévitablement» un affaissement local, et plus ou moins général du terrain,(ou se trouve le lotissement ) peut êtres s’étendant au delà de la zone du lotissement , vers le Leclerc, tout est possible , les maisons du lotissement qui sont littéralement posées sur l’eau de ruissellement, vont doucement bouger et avoir des fissures , par contre a contrario les puits traditionnels ne réagissent pas du tout pareils, car ils sont tous créer sur des passages, qui eux sont renouveler par l’eau courante de l’eau vive des veines,( les rabattements avec cette méthode sont inexistant).

alors que faire? et quoi vous donner comme avis? Vous avertir?, oui! C’est fait , en parler a votre conseil? Les gens pas d’ici pour la plupart ne connaissent rien au pays, bonne volonté ne rime pas toujours avec forcément efficacité, votre service technique? Oui,certain anciens savent , si ils sont en confiance avec vous, ils auront le même langage que moi, la Police de l’eau de la tour administrative de Bordeaux? Pourquoi pas (je les connais depuis plus de 20 ans) ce sont des gens honnêtes, ils ont les lois pour eux ,par contre ils sont souvent dépassé par les événements et comme les préfet sont des trouillards professionnels (j’en ai connu quelques un)vous voyez les dégâts de loin….!, mais au moindre problème ils vous tombent dessus comme des lâches a la moindre erreur. Vous êtes empiriquement obligé dans ce système pourri de ne pas vous tromper.

vous mairie vous êtes un peu limité par les règles et les lois sur l’eau , pour moi Président d’association c’est «grave» mais bon! J’ai fais mon devoir , il y a aussi la formule Anglaise qui dit «attendre et voir venir» c’est une solution certes! , mais c’est a double tranchant , votre rôle est délicat, je sais qu’il y a eu une étude du sous sol , qui a été diligentée , je n’en connaît pas encore les conclusion,vous pouvez vous rapprocher «en douce» d’un particulier qui est ingénieurs dans les travaux public Monsieur KEVIN COIGNAT qui habite 3 rue jean Moulin Mios 33 tel 0601973557

bien sur il y a bien sur la solution de sous estimer ma «mise en garde» ,(le coup de l’autruche aussi est possible) par contre si vous le jugez utile je pourrais venir m’entretenir «discrètement» avec vous , ou ce qui serait mieux c’est de venir me voir a mon domicile d’ares 33740 71 allée de la pinède hameau de paco a coté de jean -guy (Perrière) le maire d’Ares (vous ne seriez pas le premier Maire a le faire ) mon ami de trente ans jean Yves (Rozzaza) Maire d’Andernos me connaît bien aussi.

Lisez mon site sur les puits, (site qui est un des plus complet de France) , http://www.amis-des-puits.fr

j’ai quelques solutions personnelles a vous proposer mais qui sont trop longue pour expliquer ici par écrits.

Si d’aventure il vous plaît de me poser des questions complémentaires, je vous répondrais avec plaisir,

quelques chiffre pour mieux saisir le problème

admettons en gros 400 maisons qui ont un forage

pendant 6 mois de l’année du printemps a l’automne on pompe de l’eau pratiquement tous ensemble

admettons une pompe de 4m3/h

400 forages x 4 m3= 1.600 m3/h

1600 x10h=16.000 m3 par 24/h

pour 180 jours le prélèvement d’eau stagnante est de

16.000m3x180 j=2.880.000 m3

voyez vous Monsieur le Maire, je suis loin de penser que ce rabattement soit anodin,

je ne suis pas scientifique certes!, mais un chiffre pareil ne peut pas sérieusement rester sans aucun effet.

Mais bon, on a le droit de penser le contraire!

Quelques effets pervers et sérieux auquel on ne pense pas forcément.

les veines (une veine est caractérisée par deux berges, qui ont une largeur, et une épaisseur, cette eau elle passe dans un sable de roche venant des Pyrénées, il a entre150.000 et 170.000 ans) et d’eau des Pyrénées qui passaient sans se mélanger (a cause de la température et de la densité) dans la masse d’eau stagnante, vont fatalement petit a petit se mélanger et par obligation , cette eau détournée manquera fatalement dans les puits et les forages des «voisins» qui sont situés dans le sillage ( donc en aval du lotissement) , ce qui représente un détournement caractérisé de nappes phréatique, ce qui est évidemment formellement interdit par la loi , (un dépôt de plainte peut être utilement et légalement envisagé par les propriétaires de maisons situées en aval du lotissement) auprès de la Police de L’eau) la Mairie qui doit prendre en compte la déclaration effectuée par les propriétaires , (des puits et forages) la Mairie quelque part doit êtres consciente de ce qui se passe dans la commune ,vu qu’elle a en compte administrativement les puits et forages réalisés donc déclarés.

(Par contre les puits ou forages si ils dépassent les 10m doivent êtres soumis a autorisation)

que dit la loi?

Déclaration en mairie

Depuis le 1er janvier 2009, tout particulier utilisant ou souhaitant réaliser un ouvrage de prélèvement d’eau souterraine (puits ou forage) à des fins d’usage domestique (alimentation, hygiène ou arrosage avec un volume de prélèvement inférieur ou égal à 1000 m3/an) doit déclarer cet ouvrage ou son projet en mairie. Pour les nouveaux ouvrages, deux déclarations sont nécessaires: la première un mois avant le début des travaux, la seconde dans le mois suivant l’achèvement des travaux.

Toutes les informations relatives à cette question sont disponibles sur le site «forages domestiques» du ministère en charge de l’environnement.

Téléchargez le formulaire de déclaration à déposer en mairie.

Lettre nouvelle a la mairie

bonjour madame l’ex secrétaire (et bonjour a la nouvelle assistante du Maire)

et bonjour bien sur à Monsieur le maire (qui  a la chance d’avoir une si bonne collaboratrice)

j’ai eu monologue avec elle, apparemment elle sait écouter et cherche a faire la part des choses (comme on le fait du bon grain avec l’ivraie) .

hier, j’a été sollicité par  quelques propriétaires du lotissement « Leclerc »  ,j’ouvre là une petite parenthèse pour vous signaler qu’ ils sont unanime pour me vanter votre sens social et humain, c’est une excellente nouvelle, car cela ouvre la porte au dialogue futur , en 50 ans la mentalité des Maires (et du personnel de Mairie)  a tendance a s’améliorer, il y a moins de conflit d’intérêt.et plus semble t’il de sens humain et de solidarité .

pour le lotissement mes craintes sont avérées , ils commencent « naturellement » a créer des forages (sans bien sur, (et  pour certains),  aucune  autorisation) 

ce n’est pas le plus grave, le plus grave, et de part votre métier de base, vous ne pouvez pas ignorer l’abattement considérable de nappes que cela va créer, mais vous avez le droit soit de contester mes craintes, et me donner tout un tas d’arguments prouvant que je me trompe, (que voulez vous les arcanes de la politique sont puissant,) 

l’association prévient, a sa façon, vous vous agirez en conscience a la votre, seul le temps décidera, mon expérience me dit que je ne me trompe pas, « trop » car un abattement n’est jamais anodin et sans conséquences, (même celui des constructions de piscines.)

voyez mon article sur les piscines sur mon site   http://www.amis-des-puits.fr 

alors,que faire pour « votre » lotissement? 

avant que vous preniez une décision(ou pas)  voilà mon diagnostic (que j’espère sera de bon sens et logique)

pour plus de sécurité j’ai fais passer un ami sourcier, (car deux avis valent mieux qu’un)

(son diagnostic et pronostic sont les mêmes que les miens) 

la couche d’argile sous-jacente est (en gros)  entre 20 / 30 mètre d’épaisseur 

mais ,vers les 4m/5m de profondeur il y a(par ci par là)  des passages d’eau venant des Pyrénées,  ces passages (espacé entres eux en gros de 10 m)  passent au dessus de l’argile blanche, on peu y faire des puits, ils sont techniquement difficiles a réaliser, ça je vous l’accorde , mais on y arrive,le débit est faible, 1 a /2m3/h  (a peine) mais bon! mieux vaut un peu de bonne eau que pas du tout . 

quand on puise raisonnablement dans les nappes des passages, on ne créer pas d’abattement (car l’eau se renouvelle constamment et  c’est totalement l’inverse pour le eaux dites stagnantes)

 moralité avec cette méthode pas de risque d’abattement

par contre pour les plus riches, ils passeront (avec des foreurs « indélicats »)  la couche d’argile , et puiseront les nappes stagnantes  (qui sont dessous l’argile) , alors pour moi le risque est grand, a moins que l’on m’explique, qu’il ne sera pas créer un cône de décompression sous le lotissement , cône qui aura (toujours pour moi) pour conséquence  la déstabilisation du sous-sol ,  (mais on a le droit de nier cette possibilité)

il y a une politique de choix , ou on puise légalement au dessus de l’argile (et il n’y a pas de risque) ou l’on fore illégalement , et ou on a « le risque » du cône due a  l’abattement

 et dans 15 ans (ou avant) il y aura « peut êtres » un lézardement des maisons,( due a la rétraction de l’argile, qui ne sera plus assez humide) .

l’association fait son possible pour avertir, la population , mais la Mairie n’a telle pas un « droit » moral, en vertus des lois,

 droit moral de prévention? droit moral de mise en garde, sur la protection et la sauvegarde du patrimoine  de nos eaux naturelles  de source, et personne n’a encore pensé que nos eaux ne sont pas inépuisable!! ?? et qu’il serait enfin temps de les sauvegarder et de les protéger? 

pendant 50 ans on m’a humilier, on c’est moquer de moi, (et de mes avertissements,même des imbéciles de  maires de l’époque) 

( mais réjouissez vous d’avoir encore des personnes aussi persévérantes comme moi), 

heureusement qu’il y a internet, et que les gens s’informent,  maintenant je reçois 5/8 appels par jours, preuve que les gens prennent conscience des différents problèmes.

discrètement dans les mairies, maintenant il se dit (a la remise des permis aux propriétaires) ,évitez de faire des forages , et  voyez l’association « les amis des puits »  pour faire des puits traditionnels qui eux ne polluent pas .

j’espère que cette lettre trouvera un écho sensible , je ne demande pas bien sur  que l’on me croit sur parole, mais je suis prêt au dialogue.

au revoir a tous 

bonne journée

Cordialement.

 Isidore Plantey