POURQUOI IL Y A DU FER DANS L’EAU DES FORAGES ? multiples explications

je resume

POURQUOI IL Y A DU FER DANS L’EAU DES FORAGES ? de multiples, explications vont suivre .

RÉPONSE A LA QUESTION DE MONSIEUR CHAUMET BERNARD

Chaumet Bernard
73 rue Paul Bataille Gujean Mestras

QUESTION D’UN « ADHÉRENT »
BONSOIR
L eau de mon puits fore d arrosage jardin est fortement ferrugineuse, ce qui est un vrai desatre pour les murs de mon habitation ,et du dallage de mes allées. Je suis prêt à étudier avec nous les différentes solutions permettant de régler ce désagrément.
Vous pouvez me joindre à tous moments sur mon portable.
L’avance merci
Cordialement
B chaumet

réponse a Monsieur CHAUMET
objet du délit

Je vais dans cet article vous expliquer le pourquoi du comment vous avez du fer, et des bactéries dans vos eaux de forages.

tout d’abord une importante mise au point s’impose, pas «moins» 99 % des  personnes  qui ont un forages, pensent que le fer vient du bas, eh bien non! il ne vient  QUE  DU   HAUT

(mais on peut me soutenir le contraire)

Explications

dans nos régions le fer vient de la pierre d’Alios qui est un minerais pauvre en fer , il se forme pratiquement sur le sol, cette formation a donc une épaisseur , qui varie suivant les terrains , la couche d’alios n’est pas constante  ni uniforme , il y a des endroit ou il n’ y en a même pas. 

(voir l’article sur les eaux ferrugineuses hasard ou fatalité )

comment ce produit cette transformation?

tout est produit par la simple décomposition des aiguilles des pins  par des bactéries xylophages, (saprophyte)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Saprophyte  ces bactéries en fait se nourrissent des aiguilles des pins (le pin étant un résineux)

 c’est la décomposition bactérienne et microbienne, qui en dégageant un  important  acide produit une réaction chimique puissante ,cette réaction chimique acide  se combine  au sable calcaire   provoquant un sulfure de fer .

Cette formation naturelle peut atteindre plusieurs mètres en profondeur, (entres trois et quatre mètres suivant les lieu )  c’est cette masse de formation de fer qui descend doucement par la décompression (due a la pompe) dans vos forages, (cette eau chargée en fer change le poids spécifique de l’eau, un litre d’eau est d’un kg, avec le fer en plus, cela augmente le poids, cette masse de poids est instable et ne demande que de descendre par la gravité ,  vous allez me dire, mais par quel phénomène cette masse va descendre artificiellement  ?

Je vais de ce pas vous l’expliquer.

Nous avons vu que le fer se produit en haut. bien!

 un peu d’histoire locale

Que se passe t’ il sous nos sol? comment cet alios a été  formées?

On estime géologiquement sur le bassin aquitain que notre sol et sous sol a été  créer  entre 150/170.000 années par les sables calcaires venant des plages du nord, ( poussés par les vent du nord-ouest ), et ils se sont déposés et accumulés dans la région aquitaine, ou la foret primaire a vu le jour.

Pins égale formation d’alios.pourquoi? 

Par capillarité l’eau de pluie c’est enfoncée doucement  dans nos sous sol, le niveau de  cette eau est appelée piézométrique , (c’est celle que vous voyez en faisant un trou dans votre jardin), quand cette eau monte, a cause de la pluie, elle s’écoule par capillarité dans les fossés (que l’on a idiotement comblés) cette eau se déplace, très, très lentement vers le point le plus bas, qui est ici le Bassin d’Arcachon, ou vers l’océan ,et dans cette eau pratiquement stagnante, passe des couloirs d’eau vives, cette eau vive arrive soit du massif central soit des Pyrénées, (en 1947 il y a été mis des colorants pour savoir d’où venait ces eaux)

il y a toujours des petits malins pour dire que les eaux se mélangent entres elles, eh bien non! car il existe les densités , ces eaux vives qui se déplacent dans nos sous sol, sont les eaux ou autrefois nous faisions nos puits avant de construire nos maisons. (et non l’inverse) et dans ces eaux venant d’ailleurs il n’ y avait pas (encore) de fer .

Le sous sol est un immense sandwich intestinal ,formé de multiples couches nommées strates, il y a différentes couches en premier il y a celle de la formation d’alios ,ensuite vienne les couches des sables calcaire, celle des couches d’argiles, ensuite celles des couches de tourbes, il y a aussi des des décompositions organiques , et il y a aussi naturellement des gaz  tout dans le sol réagit  comme un intestin humain .

Les eaux stagnantes étant peu (ou pas) oxygénées sont bourrées et farcies de microbes de toutes sortes , c’est un vrai bouillon de culture ou se propages et se forme des bactéries «pathogènes».

Les couloirs d’eau vives en sont épargnées, (car fluides, vives et  rapides) et elles passent et se faufilent au travers de cette grande  masse de sable de roches, et de différents quartz, (ce sable de roche se distinguant du sable éolien et calcaire des plages.)

alors pour résumer nous avons une masse d’eau stagnante et importante qui est hautement pathogène, ou passe dans cette masse des couloir d’eau vives saine, a quoi peut bien ressembler un passage d’eau vive?

Faisons simple on va le comparer a un fossés (tien comme il en passe encore un peu sous nos fenêtres), un fossé a évidemment deux berges, et au milieu ou il passe de l’eau qui court , dans le milieu du fossé il y a une épaisseur , et entre les fossés, qui sont dans le  sous-sol , il a un espace rempli d’eaux stagnantes. Tous ces fossés ont une direction, soit l’océan, soit le Bassin , la largeur d’un «fossé» n’est jamais la même , dans le sol «tout» se ressemble mais rien n’y est identique.

la création d’un puits traditionnel se fait toujours dans un passage d’eau saine ,

VOYONS MAINTENANT LA CREATION D’UN FORAGE

dit HASARDEUX

un foreurs de la région a 99% vous demandera ou vous voulez votre forage, ici? Ou là? et a quelle profondeur vous le voulez (ou vous l’estimez)

les foreurs sont en général de bons troueurs.

En faisant le trou, il espère qu’il y aura de l’eau, et il espère quelle sera bonne (ou pas trop mauvaise) , et il espère que son forage durera , la déontologie de 99% des foreurs est l’espérance.

Il placera pour la sécurité au moins 8 m de crépine, (parfois le forage n’est créer qu’en crépine), car l’espérance du foreurs c’est de ratisser le plus large possible pour avoir un maximum d’eau.il semble que  « certain » foreurs manquent  cruellement de confiance en eux. 

(Mais ceux qui me lisent on parfaitement le droit de me contredire mais avec de bons argument tout de même )

parfois certain vous demande si «vous avez fait passer un sourcier?»

Là on commence les dilemmes.

Car un soucier (je le suis moi même, alors je connais) ce n’est tout de même pas d’une précision palmipérique , par contre le foreur est lui d’une grande précision, si vous lui dite a 8 m il s’arrêtera a 8 m et pas plus, si il n’ y a pas d’eau c’est dommage! mais il n’est responsable de rien, il faudra demander des comptes au sourcier.

Votre forage est enfin réaliser , vous mettez la pompe, et hop vous pomper.

Ajoutons du temps

au bout d’un mois vous vous apercevez que votre eau est de plus en plus rouilleuse, mais que ce passe t’ il donc? L’herbe meurt, ainsi que les légumes du potager, les murs sont rouges, les allées aussi , que se passe t’ il?

Revenons un peu en arrière.

Souvenez vous la partie supérieure de votre terrain est couverte d’alios, et la formation atteint environ 3 / 4 m d’épaisseur

que se passe t’ il  au réel?

Comme votre forage a été crée dans les eaux stagnantes, la pompe aspire fatalement cette eau, (qui elle ne se renouvelle pas autour des crépines) , comme l’eau est inerte, (et est très chargée en fer et bactéries ) , elle passe difficilement, avec une certaine résistance dans la (ou les crépines) en gros la dépression de la pompe fait passer de gré ou de force les eaux mortes qui sont en contact direct avec la (ou les crépines) quand les eaux qui sont a coté de la crépine sont passées a l’intérieur de la crépine , elles sont immédiatement remplacée par d’autres eaux inertes ,  alors ce sont  les eaux  du haut qui descendent par gravité   dans les couches inférieure,   doucement certes! mais sûrement. et quand le circuit est stabilisé , l’eau rouilleuse fini par se concentrer et vous avez de plus en plus de l’eau rouilleuse qui arrive du haut , et toujours du haut !!

mais pourquoi?,voyons ensemble le détail

les eaux du dessus, celles qui sont surchargées de fer,     (il faut se souvenir  que la saturation a changée leurs poids spécifique)

le poids spécifique est important , je le rappelle là encore ,un litre d’eau en surcharge de fer est obligatoirement en suspension instable, et pèse plus d’un kg ,(peut être même deux) le poids de la masse d’eau du haut est considérable (mais qui pense a cela? a part moi? Ben personne!)

donc par son poids spécifique, la masse d’eau sur-saturée de matière ferreuse du haut, (sous le premier sous-sol de votre terrain) devient par le déséquilibre due a l’aspiration (dépression)  venant du bas, devient dis-je forcément instable, et se déplace par la dépression et la gravité universelle le long du tuyaux de forage , et tout cela se déplace tout naturellement vers le bas , et toutes ces eaux ferrugineuses passent en force dans la crépine, cette masse d’eau instable se «forme» en haut, tout autour du tuyaux de forage, et forme un cercle, quand cette masse ronde descend et bien, sa forme un cône , (le cone de depression) c’est long a expliquer certes!mais dans la réalité c’est comme ça que ça se passe, mais on a le droit de me contredire, j’ai mis des années d’observation pour comprendre enfin ce phénomène, (somme toute très logique) en tous les cas je n’ai pas d’autres explications.

les forages hasardeux polluent les puits traditionnels pourquoi? 
  la  masse des forages hasardeux créer par dizaine de milliers, souvent sur le chemin (ou tout a coté)  des bonnes veines d’eau saine, on petit a petit et au fil des années, perturbés par la descente du fer dans les fonds, souvenez vous , le fer ne venant jamais du bas, il n’est venu que par une force artificielle, celle des forages intempestifs et catastrophique,     

A CONTRARIO pour les puits traditionnels, c’est absolument tout l’inverse.

La crépine artisanale du puisatier, est taillée en fonction de l’épaisseur du passage si le passage de l’épaisseur de la veine fait mettons 1 mètre, je fais une crépine de 30/40 cm , (c’est loin des 8 m des foreurs hasardeux) et c’est même beaucoup parfois je fais 20 cm , les foreurs crient au fou,

même vous qui me lisez êtes septique

mais réfléchissez un peu!

Savez vous le débit d’un tuyaux de 63m/m, « je suis sur que non »

suivant la formule de

de Colebrook

/sqrt(f)=-(2/ln(10))*ln(k/(3.71*d)+2.51/(R*sqrt(f)));

[Maple Math]

 mais vous pouvez vérifier bien sur

il passe 60m3/h, et la veine fait 4m3/h de débit , donc avec un tube de 63m/m de diamètre, on est très mais très largement surdimensionné.

Je vais plus loin,

la taille des fentes de la crépine a aussi une surface

quand les fentes de la crépine sont égale a la surface du tube du tuyaux en 63m/m, (28 cm2 je crois) eh bien sa pompe très largement les 4m3/h de la veine. Je ne sais pas si vous vous imaginez lez foreurs qui travaillent eux avec des tubes de 120m/m

et des 8/10 m de crépines, j’ai beaucoup de mal suivre leur logique Mais bon!!

j’en arrive a une sorte de conclusion, quand vous mes amis adhérents (ou pas ) quand vous lisez cela , cela doit vous laisser rêveurs, ou soit cela doit vous interpeller,

si vous arrivez a me prouver avec de bons arguments irréfutables que je me trompe , bien! je suis prêt a dialoguer,

les plus tristes dans cette profession sont les clandestins qui eux devrait goûter a la prison, car il y a une moralité dans cette affaire de puits,

depuis 1960 les foreurs ont pris la relève des puisatiers, résultats des milliers de forages pourris , pour vous et ceux qui sont dans le sillage des puits pourris si vous lisez ce site , privilégiez les puits aidez nous aidez l’association a remettre nos nappes perturbées et martyrisées par les forages hasardeux ne vous rendez pas complice de la destruction de votre patrimoine ,surtout que le prix d’un puits traditionnel est volontairement moins chers qu’un mauvais forage hasardeux .

pourquoi dans votre bouteille, le fer n’est pas dissous complètement dans l’eau ?
déjà, PARCE QUE le fer sature, ensuite la crépine doit être un peu « calée » dans la nappes  de la veine
du passage , D’OÙ l’eau claire, et donc peu (ou pas) rouge,
  mais le reste de la crépine est trop haute ou trop basse, donc elle aspire en dehors du passage et
le   fer qui est concentré en haut  descent  artificiellement par la dépression de la pompe.