VILLE DE MIOS, Lotissement a coté de Leclerc

LOTISSEMENT DE LA VILLE DE MIOS

BONJOUR habitants du lotissement (a coté du Leclerc)

C’est par une lettre informelle, que je m’adresse a vous tous.

Président de l’association les AMIS DES PUITS je me doit quelque part de vous faire bénéficier de mes 60 ans d’expérience

n’étant tout de même pas Dieu, je peux modestement commettre naturellement quelques erreurs dans mes analyses, et mes multiples appréciations .

Mais on n’est jamais trop prudent. lisez -plutôt

vous et vos multiples et nombreux voisins ont mis beaucoup d’argent dans la réalisation de vos projets de construction de maisons , en dehors de l’argent il y a bien naturellement l’aspect humain ce qui est sans aucun doute certainement très important .

Chacun a droit a l’eau souterraine (dans le cadre du respect des lois bien sur) .

Mais faire des puits traditionnels et des forages souvent hasardeux n’abordent pas le même usage, ni les mêmes sujets. Voyons cela!!

même si ça se ressemble beaucoup, un puits traditionnel n’a rien a voir avec un forage.

le puits traditionnel est une chose, et le forage hasardeux est une autre chose, que bien peu de personne sont capable d’en faire les différences , c’est de mon devoir de vous y aider , je vous engage et invite de lire mon site «assez complet» puisque il répond a environ 80 questions que les gens en général se posent ,

je suis venu plusieurs fois dans votre lotissement et j’ai constaté dans mes multiples observations, que l’ensemble des maisons du lotissement «semble» reposer sur une «immense» plaque d’argile , l’épaisseur varie «et me semble varier» qu’entre 15/20 m d’épaisseur , (ce n’est pas rien) en gros 99 % des gens n’ont aucune connaissance du sous/sol et de sa conception, et font obligatoirement confiance aux foreurs, dont c’est le métier de forer,(je suppose qu’ils font les démarches nécessaires auprès des autorités compétentes qui elles donnent les autorisations nécessaire pour forer au delà de dix mètre)

voilà ce que je pense a titre d’expérience , depuis bientôt 50 ans la légende cours de clocher en clocher qu’il y a de l’eau partout, et qu’il suffit de creuser pour avoir de l’eau , mais il y a eau et eau, (et les débits sont fluctuent) les légendes sont souvent comme les idées reçues, oui, c’est bien dans les contes pour les enfants ,mais pas très bon dans la réalité de tous les jours )

pour faire court le puits consiste pour le puisatier (après bien sur la venue du sourcier qui détermine la largeur et l’emplacement de la veine ) a créer une percée manuelle dans cette veine prédéterminée (tout comme une infirmière qui pratique une prise de sang dans la veine du patient, il ne lui viendrait pas l’idée de faire a coté de la veine ) le puisatier comme l’infirmière avec son aiguille , place la crépine artisanale (40 cm) au milieu et au centre de cette veine (qui a un sable particulier) , les veines chez vous arrivent de la direction des Pyrénées.elles ont deux berges et une épaisseur (autrefois les biberons des bébés était fait de l’eau de nos puits, puits que nous construisions avant de créer la maison, la cuisine donnait évidemment sur le puits )

Autour des veines saines des puits traditionnels,il y a les eaux dites de ruissellement ,(pleines de bactéries diverses car l’eau n’est pas oxygénée (et je ne parle pas volontairement de l’alios ) eau «stagnantes» qui se déplacent «que» lentement vers la mer , les veines sont par contre des eaux plus vives , (qui ne se mélangent pas a cause des densités,) comme dans la majorité de votre lotissement les veines de surface sont a faibles débit 500/1.000 litres/heures les foreurs ont tendance a vouloir puiser plus bas, en espérant (bien sur) que c’est mieux , (les idée reçues sont terribles) mais plus bas, dit forer obligatoirement a travers l’épaisseur de la couche d’argile , (c’est a dire percer a plus de 10 m)

pour pratiquer un forage au delà de dix mètre une autorisation préfectorale est nécessaire, Pourquoi? Mais pour éviter les catastrophes accidentelles, car il y a assez de catastrophe naturelles comme ça , sans en aller pour cela en chercher ailleurs.

Voyons maintenant le scénario catastrophe annoncé par le vieux puisatier. (mais on est pas obligé de me croire) 

Alors que risque ton? eh bien pour moi ,voilà mon scénario privé , je ne vous livre là que 60 ans d’expérience.

la nappe dites «phréatique» qui est sous l’argile est une nappe semi / prisonnière,car l’eau elle ne s’y renouvelle QUE très lentement (si c’était une vraie nappe prisonnière l’eau remonterait naturellement a cause de la pression exercée par le château d’eau des Pyrénées, on appelle ces puits ARTÉSIEN du nom de l’Artois )

si d’aventure vous pompez plus d’eau qu’il en arrive, (les forages pomperont des millions de litres d’eau, et c’est calculable) voila ce qu’il va se passer d’après moi, dans peu de temps l’argile va « naturellement » se sécher, (car l’eau ne baignera plus l’argile) et l’argile en séchant se rétracte (mais on a le droit de me dire le contraire) et la voûte d’argile (qui est bien équilibrée pour l’instant par le complet (en eau) de la nappe phréatique ) sous le poids «naturel» des Maisons,cette voûte va commencer a s’affaisser, et les terrains vont très doucement bouger , les maisons vont insensiblement se pencher, les portes (et certain tiroir de cuisine) vont commencer a s’ouvrir tout seul, et petit a petit les premières fissures vont apparaître, au début ,sur les encoignures des fenêtres ,enfin c’est moi qui le dit, et on est bien sur pas obligé de faire cas des mes funestes élucubrations, je ne suis après tout qu’un vieux puisatier sénile qui ne voit que le danger partout.

N’empêche que ce scénario existe déjà bel et bien en France et dans le monde, alors il serait a défaut d’êtres « intelligent » pour certains, d’êtres au moins prudent pour d’autres ,ça ne coûte rien de se réunir, entre vous , et de poser des questions adroites et pertinentes aux constructeurs (sans doute honnêtes),qui ont aussi sans doute fait faire des analyses de sous /sol (c’est en posant des questions que l’on a en principe des réponses)

je me suis permis en son temps de faire une lettre au Maire de MIOS l’avertissant de mes craintes associatives, (vous avez la lettre dans mon site) pour des raisons qui lui appartiennent il ne ma pas répondu, (le Maire de Mios est certainement une bonne personne qui saura sans doute, mieux vous répondre a vous qu’a moi , et je n’ai que de bons échos de ce Maire que bizarrement je n’ai jamais rencontré, on le dit ouvert au social et a l’humain)

surtout assurez vous que les autorisations de forages ont bien étés faites part les propriétaires, (demandez confirmation aux foreurs) car si de mauvaise aventure la Police de l’eau venait de se mêler de cette « mauvaise affaire », je puis vous assurer (les connaissant passablement) que les peines de prisons et les amendes (qui sont colossales) risquent de pleuvoir, (a savoir que les lois sur l’eau sont «terribles»… et de fait… heureusement) je vous engage a contester aimablement mes «suppositions» et d’apporter vos critiques constructives, car je n’ai que mon expérience a vous offrir , tout ceci afin qu’ ensemble (si vous le voulez bien) nous puissions aborder un sujet sensiblement réel , mieux vaut prévoir que subir! 700 Maisons ce n’est pas rien, et il n’est pas interdit d’êtres prévoyant , on apprends en posant des questions et en se trompant. Mais le mieux est d’éviter de se tromper!.

(évitez au maximum que si une (ou des maisons) après un forage profond subit, (ou subissent) quelques fissures, la rumeur s’étendra au lotissement qui pourrait perdre en une seule mauvaise journée, la moitié de la valeur , ne plaisantons pas avec cela, TOUT EST POSSIBLE! ( il y a des cas en France)

voyez quelques cas cela vous donnera des idées

les plus optimistes vous diront de ne pas vous inquiéter, au besoin on dira que je suis un vulgaire « rigolos » qui ne connaît rien, a rien, je suis prêt a tout accepter , car si tout est parfait alors,… c’est parfait !

CONCLUSION

«jouer avec les nappes» n’est pas a la portée du premier venu, par contre n’importe qui peut me joindre au tel , 06 60 20 06 99 n’hésitez pas a me poser des questions, sachez que si j’ai créer (depuis bien longtemps déjà) une association ce n’est pas pour en faire une vocation de commerce, mais bien celle de la protection et la sauvegarde des eaux des veines de mon pays, pays qui est devenus de fait votre nouveau patrimoine, que maintenant vous vous devez de protéger (pour vous certes!) mais surtout pour votre famille, car souvenez vous que ce capital vous l’empruntez a vos enfants,

cordialement a vous tous

le vieux isidore plantey de la saussouse

sourcier/puisatier de cœur depuis plus de 60 ans .