SAISON DES PUITS

le printemps arrive ,La saison des puits approche, vous allez être démarché par des clandestins qui sont moins que des « apprentis  foreurs »  qui vont vous proposer des forages hasardeux qui sont sans aucune garantie de qualité, et encore moins de conformité, ils creusent n’importe ou, n’importe comment sans faire de recherche de nappes, ce genre de forage qui génère une eaux pourrie ne durent qu’un certain temps,   soyez vigilants !

 

un mot sur ces gens là

LES FOREURS CLANDESTINS 

QUI SONT ILS? 

QUE FONT T’IL?

 

IL y a parmi eux des jeunes, et aussi des moins jeunes , ils sont généralement issus du pays (hélas) ce sont des chasseurs (ou des prédateurs) à l’affût du gibier qui va passer , pour eux le gibier c’est vous, vous les gens nouveaux qui désirent vous installer au pays .car fatalement Au bout d’un certain temps vous allez savoir qu’il existe une possibilité d’avoir de l’eau du sol, alors de bouches a oreilles on vous signalera un clandestin .

QUE FONT T’ILS

la mentalité du CLANDESTIN est simple, c’est de faire du fric ou du pognon, c’est selon, en faisant quoi? un trou dans la terre, n’importe où (sans aucune recherche préalable de passage d’eau) , 99%,999 des ces gens ne savent rien du sous-sol, pour eux vous êtes des proies faciles car vous faites confiance aux “gens réputés d’ici” .

le but des clandestins c’est de prendre de l’argent à tout prix, en faisant n’importe quoi .

avec leur matériels hétéroclites ils arrivent tant bien que mal à extraire de l’eau du sol .

ne sachant rien du sous sol, ils mettent généralement un nombre impressionnant de crépines (parfois QUE des crépine) du commerce (qui ne sont pas adaptées à nos sols) car dans la tête de ces gens là , plus il y a de crépine plus ils ratissent large, et plus il y a de l’eau (ce qui est parfaitement faux) moralité l’eau qu’ils tirent est pourrie , l’eau a un taux de fer ahurissant, des bactéries de tout acabits, en réalité vous avez de l’eau qui est mauvaise à tout, et bonne à rien, même pour les plantes et le gazon.ne parlons pas de garantie, les clandestins progressivement se diluent dans la foule, et au fil du temps font trente six métiers ,nettoyages des toitures, ils coupent des haies , font n’importe quoi, faisant du tort aux bons artisans

mais résultat vous avez un forage réellement pas cher,

comme votre voisin a la même eau pourrie ,vous finissez par penser (ou croire) que tout est pareil dans la région, alors qu’à l’époque avant les années 1960 nous ne savions pas qu’il y avait de l’eau ferrugineuse. car nos puits traditionnels n’en comportaient pas,( ils étaient tous potable,)

vers les années 60 quand l’eau de la ville est arrivée dans les maisons , les puisatiers traditionnels ont finalement disparu , et c’est à partir de cette date que les forages hasardeux ont vu le jour,contribuant à polluer et détériorés les nappes phréatique de la région. grâce à Dieu le courant s’inverse, et les nouveaux arrivant commencent a prendre enfin conscience des dangers écologiques

alors je les invite à se rapprocher des puisatiers de l’association les amis des puits

le puisatier traditionnel

un puisatier traditionnel a une déontologie diamétralement opposée.

son but ? est la recherche de la meilleure eau possible

il fabrique artisanalement sa crépine.

l’ajuste au milieu du passage de la nappes

(car le puits doit être créé dans le meilleur passage de la nappe)

le puisatier garde des bonnes relations avec ces adhérents

les conseille, leur donne des avis, le puits est un peu l’enfant du puisatier.

le puisatier reste “l’ami de la famille”,la question que l’on doit se poser est de savoir si il reste encore des passages non pollués , oui bien sur mais c’est a vous tous les nouveaux de vous protéger alors quand vous voyez un voisin qui vient de bâtir parlez lui de l’association,bien sur on est pas des Dieux , notre taux de réussite est de 98% de bonne eau moralité, il faut savoir qu’un puits réussi a 98% par l’association est quand même bien meilleur qu’un forage mauvais a 99%  ,

a force de refaire de bons puits comme autrefois, eh bien petit a petit on remettra les nappes en ordre dans la région , l’eau de la nation est le bien naturel de tous , c’est a vous tous de m’aider a la protéger, notre souci , n’est pas l’argent mais la défense, la protection, et la préservation de notre bien si précieux qu’est l’eau. Sachez que a moins d’1 % vous avez soif a moins 10% vous êtes dans le coma et a 12% vous êtes déjà mort.

On a du mal a vivre 70 heures sans boire, pensez que des centaines de millions de gens n’ont pas d’eau potable, nous on fait pipi dans de l’eau potable , on marche sur la tête!

Isidore

( le dernier puisatier du bassin)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.